Une enquête pourquoi, pour qui?

Les actions de prévention et de promotion de la santé constituent l’un des principaux cœurs de métiers des mutuelles étudiantes de proximité du Réseau emeVia. Tout au long de l’année, des étudiants animateurs s’attachent à sensibiliser et informer dans les lycées, sur les campus, dans les résidences et soirées étudiantes.

 

Sur la base de cette présence quotidienne, l’enquête de santé nationale publiée tous les deux ans par emeVia représente un suivi barométrique de première importance destiné à mettre au jour les conditions de vie de la population étudiante, l’évolution des comportements, la progression des souffrances et la perception qu’ont les étudiants de leur santé.

 

Elle permet ainsi de mieux évaluer l’impact des politiques et programmes de prévention et de sensibiliser les acteurs de la santé des jeunes aux enjeux spécifiques de la santé étudiante.

 

 

Une méthodologie rigoureuse

Un échantillon national de 44 269 étudiants a été sélectionné de manière aléatoire par les mutuelles mobilisées : MEP, MGELSMECO, SMENO, SMEREB et SMERRA.

 

Entre le 20 janvier et le 31 mars 2013, chacun des étudiants sélectionnés a reçu par voie postale ou courriel un questionnaire auto-administré et anonyme, d’une durée de 30 minutes environ.

 

Le questionnaire a été au préalable conçu et validé par un comité scientifique composé des mutuelles étudiantes de proximité et de leurs partenaires, parmi lesquels le CNOUS, l’Association nationale de prévention en alcoologie et en addictologie (ANPAA), le Comité national contre le tabagisme (CNTC), la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) ou encore le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé.

 

En 2015, 8 078 étudiants ont participé, soit un taux de retour de 18,2 %. Les réponses sont traitées statistiquement par l’institut CSA, organisme indépendant.
 

 

L'enquête de santé 2015 - Thème Addictions

L’enquête, menée en 2015 sur la santé des étudiants, révèle que le tabac semble être la porte d’entrée de plusieurs consommations de substances psychoactives chez certains étudiants. Elle montre également que :

  • - 90,5% des consommateurs réguliers de cannabis sont également des fumeurs de tabac qu’ils soient fumeurs occasionnels.
  • - 59,5% des consommateurs réguliers de cannabis sont des buveurs excessifs d’alcool (3 ou 4 verres ou plus par semaine ou 5 verres ou plus par prise).
  • - 32,4% des consommateurs réguliers de cannabis consomment de l'ecstasy/MDMA.

 

 

Face à ces constats, les mutuelles de proximité du Réseau emeVia restent convaincues du bien-fondé de la poursuite de leurs efforts en matière de promotion du bien-être étudiant. Elles s’attacheront tout particulièrement à faire de leurs actions des leviers de renforcement de l’estime de soi, afin de permettre aux étudiants en souffrance d’affronter les situations d’isolement, de stress et de violence, trop souvent à l’origine de conduites à risques.

 

Dossier de Presse

Communiqué de Presse

Présentations des résultats

 

L'enquête de santé 2015 - Thème Accès aux soins

EmeVia publie aujourd’hui, enpartenariat avec l’Institut CSA, son enquête de référence sur la santé desétudiants en France. Cette 9ème édition révèle une augmentation importante du renoncement aux soins des étudiants, et plus particulièrement une baisse du recours au médecin traitant,de la consultation gynécologique. 
 
 

 

 

L'enquête de santé 2015 - Thème Sommeil et bien-être

Depuis 1999, emeVia publie tous les deux ans une enquête santé réalisée auprès d’un échantillon de plus de 40 000 étudiants. L'objectif de ces enquêtes est de mieux connaître l'état de santé des étudiants ainsi que leur ryhtme de sommeil.
Cette 9ème édition met en évidence la corrélation forte entre le sommeil et le sentiment de bien-être.

 

Communiqué de Presse

Dossier de Presse

 

L'enquête de santé 2015 - Thème Sexualité

EmeVia publie aujourd’hui, en partenariat avec l’Institut CSA, le 4ème volet de son enquête de référence sur la santé des étudiants en France en 2013 qui porte sur la sexualité des étudiants. 

Ahmed Hegazy, Président d’emeVia, déclare : « L’augmentation des comportements sexuels à risque illustre une nouvelle fois la nécessité du maintien d’un régime spécifique de sécurité sociale étudiante afin d’apporter des réponses adaptées à des besoins spécifiques. Cette problématique requiert également des dispositifs supplémentaires d’accompagnement. Les mutuelles étudiantes du réseau emeVia n’ont eu de cesse de promouvoir l’élargissement d’un chèque santé et de l’élaboration d’une consultation gynécologique pour les jeunes femmes de 18 à 25 ans. Au vu des résultats de l’enquête nous reformulons notre demande auprès des pouvoirs publics, afin que les pratiques sexuelles à risque des étudiants connaissent une réelle diminution ».

 

Communiqué de Presse

Dossier de Presse

 

emeVia - La sécurité sociale des étudiants

MEP | MGEL | SEM | SMEBA | SMECO | SMENO | SMERAG | SMEREB | SMEREP | SMERRA | VITTAVI

|

Le réseau national des mutuelles étudiantes de proximité