Deux secteurs économiques en pleine croissance

by Paul

Le monde est en plein changement et l’implantation progressive du numérique bouleverse de nombreuses habitudes. Il en est de même sur la route où les ambivalences avec l’ancien temps sont facilement observables. Ainsi, ces deux secteurs connaissent actuellement une réorganisation. D’un point de vue économique, cela peut s’apparenter à un grand avantage. 

L’industrie vidéoludique 

Rien qu’en France, l’industrie du jeu vidéo connaît un essor majeur depuis de nombreuses années. Ses dispositions économiques sont exceptionnelles et corrélées à celles observées à l’échelle planétaire où fréquemment depuis 2018, ce secteur est tout simplement le plus important qui soit en termes de chiffres d’affaires dans le grand monde du divertissement. 

Les États font tout pour accompagner les éditeurs de jeux vidéo qui profitent d’une stigmatisation moindre auprès de nombreuses générations tant en ce sens, les effets positifs du gaming sont de mieux en mieux démontrés. D’autres acteurs majeurs ont également fait leur bout de chemin et la grande vague du divertissement numérique a permis à des disciplines historiques comme le poker ou les échecs de connaître un nouvel âge d’or. Cela offre d’immenses opportunités à de nombreux acteurs économiques et surtout, un changement majeur dans les habitudes des joueurs, historiques ou non. 

Nous avons parlé de poker, de jeux vidéo et de tant d’autres domaines inclus dans ce monde du divertissement en ligne, mais concrètement, cette avancée et cette réussite s’expliquent également par l’intégration parfaite des nouvelles technologies. Les nouvelles générations en sont férues et l’arrivée établie d’une innovation aussi impressionnante que la réalité virtuelle prouve que le futur est déjà là au sein de nombreux domaines. 

Lire aussi  Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)

Le nouveau monde est attractif pour le divertissement en ligne et tout le secteur profite de cette évolution en commercialisant des produits compatibles pour cette immersion toujours aussi surprenante auprès des anciennes générations ! Derrière, les testeurs et les clients sont conquis et c’est naturellement, tout un secteur qui en profite. 

En soit, cet amas d’innovations techniques prouve également à quel point le monde technologique est porteur pour l’économie. À l’ère du tout numérique, l’ensemble des acteurs de ce domaine semblent pouvoir tirer parti de ce changement majeur dans les habitudes des citoyens. Cela concerne leurs loisirs, mais également, leurs habitudes prises à la maison ou parfois, au travail. 

La mobilité douce 

Cela ne vous aura bien évidemment pas échappé, l’heure est au grand changement dans les habitudes de déplacement. Pour une mobilité plus douce, les entreprises s’adaptent et de nouveaux acteurs entrent en scène. Cela peut concerner les déplacements en ville sur les désormais habituelles trottinettes électriques ou autres vélos à assistance électrique, mais la majeure partie de ce développement s’effectue au niveau de l’automobile. De ce fait, le secteur est lui aussi en plein bouleversement et devrait profiter des retombées à moyen terme pour relancer un domaine à la peine depuis plusieurs années. 

Cependant, les choix ne sont pas les mêmes en fonction des constructeurs historiques, ce qui a permis l’émergence de nouveaux acteurs asiatiques ou américains. L’exemple de Tesla est le plus parlant, mais à ce jour, il ne représente pas la seule solution sélectionnée par les constructeurs mondiaux. 

Lire aussi  Loi Robien : Comprendre ses avantages pour l'investissement immobilier locatif

Si d’immenses groupes mondiaux comme Stellantis ou VAG ont fait le choix d’un changement drastique précipité par les décisions de l’Union européenne avec les véhicules thermiques, d’autres sociétés connues pour leur réussite en matière d’innovation font des choix discordants. L’Allemand Porsche a par exemple, décidé de se concentrer sur l’établissement de carburants de synthèse, autrement appelés les e-carburants. 

Il est encore bien trop tôt pour définir lequel de ces virages forcés s’apparente comme la solution miracle, si tentée qu’il y en ait une, mais nul doute que cette émulation collective permet à tout le secteur automobile de se réinventer. D’un point de vue économique, cela ne peut s’apparenter qu’à un point positif, d’autant plus lorsque l’on sait que le secteur automobile est un repère de choix pour la santé économique générale d’un pays.

 

Articles similaires

Rate this post

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Comment