Mutuelle étudiante : quelles options à la rentrée 2024 ?

by Paul

Depuis la disparition du régime obligatoire de sécurité sociale étudiant en 2019, la question de la mutuelle santé étudiante est devenue un sujet central. Quelle complémentaire santé choisir ? Faut-il encore souscrire à un contrat spécifique ? Le rattachement aux parents est-il plus avantageux ? On vous répond dans cet article…

Que sont devenus les organismes qui géraient le régime obligatoire étudiant ?

En 5 ans, la majorité des organismes ont disparu ou se sont regroupés entre eux pour proposer des mutuelles et assurances adaptées aux besoins des étudiants et des jeunes actifs. La sécurité sociale étudiante n’existant plus, ils demeurent ainsi des entreprises de service, qui présentent toutefois un intérêt non négligeable pour leur public cible.
En effet, même s’ils ne sont plus incontournables dans le quotidien des étudiants, ils travaillent pour répondre à leur demande en ce qui concerne les assurances obligatoires. D’ailleurs, même si la mutuelle étudiante n’est pas indispensable d’un point de vue légal, son prix et ses garanties sont généralement très intéressants auprès de ces assureurs.
Pour résumer, il est intéressant de se pencher sur les offres que proposent les anciens acteurs de la santé étudiante, car leurs services sont toujours adaptés au profil des jeunes, notamment en ce qui concerne la mutuelle santé.

Pourquoi opter pour une mutuelle étudiante spécialisée en 2024 ?

En tant que jeune et/ou étudiant, vous devez savoir qu’une mutuelle souscrite auprès d’un spécialiste de la complémentaire santé étudiante présente un certain nombre d’avantages. En voici quelques uns :

Comme évoqué précédemment, le prix d’une mutuelle santé pour étudiant est souvent bien plus bas chez les spécialistes du secteur. Comptez entre 10€ et 15€ par mois pour une couverture complète de vos frais les plus courants, pour l’hospitalisation et les médicaments.
D’autre part, les garanties proposées dans ces contrats sont calquées sur les besoins des jeunes, en tenant compte de leurs besoins les plus spécifiques. Quelques acteurs proposent même des forfaits avec une prise en charge des prestations non remboursées par la sécurité sociale !
Le service client proposé par ces acteurs a lui aussi évolué. Devenues 100% digitales pour la majorité, les structures de mutuelle étudiante proposent des services innovants qui reposent sur un environnement web très qualitatif. Vous obtenez ainsi des remboursements rapides grâce à un espace personnel dernier cri.
En étudiant toutes ses raisons, il est évident que les assureurs étudiants sont encore une sérieuse option à considérer lorsqu’on cherche à protéger sa santé pendant ses études.

Quelles sont les autres options qui s’offrent aux étudiants ?

Même si les mutualistes étudiants apparaissent comme des références dans le domaine, d’autres options existent pour se faire rembourser des frais de santé. En voici quelques-unes…

  • Les grands assureurs
    Pour protéger votre santé pendant vos études, il peut être judicieux de choisir un des contrats proposés par les grands groupes historiques de la mutualité. Ils seront à même de proposer des formules variées, censées convenir à tous les profils. Ils vous proposerons souvent des services annexes qualitatifs (téléconsultation, forfaits spécifiques…) qu’il est difficile de trouver ailleurs.
  • La C2S
    Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier de la complémentaire santé solidaire. Il s’agit d’une mutuelle gratuite ou à bas coût (8€/mois) suivant votre situation. Pour y souscrire, vous devez avoir moins de 25 ans, et remplir certaines conditions d’éligibilité.
  • La mutuelle des parents
    Oui, il est possible de rester rattaché à la mutuelle de ses parents. En revanche, il faudra répondre à un certain nombre de critères, comme l’âge limite, qui varie en fonction de l’assureur. En général, un jeune peut bénéficier de la mutuelle de ses parents jusqu’à ses 25 ans, ce qui laisse de la marge aux étudiants, avant qu’ils entrent dans le monde du travail. Il existe plusieurs avantages et inconvénients à faire ce choix d’assurance. De ce fait, il faut absolument poser le pour et le contre avant de faire votre choix.
  • La mutuelle d’entreprise (étudiants salariés ou en alternance)
    Si vous êtes étudiant salarié, une ultime option s’offre à vous, et elle est généralement très avantageuse. En effet, travailler dans une entreprise vous permet d’accéder à la mutuelle de votre employeur. Celle-ci est obligatoire si vous êtes à temps plein (ce qui est rarement le cas), et facultative si vous êtes à temps partiel. Peu importe la situation dans laquelle vous vous trouvez, vous devez savoir que cette mutuelle est prise en charge à 50% par l’employeur ! Vous payez donc pour un contrat de complémentaire santé solide, et à moitié prix. De quoi vous donner un coup de pouce pendant vos études…

En 2024, les étudiants ne sont pas sans solutions quand il s’agit de couvrir leur santé. Si le régime de sécurité sociale étudiant n’existe plus, les mutuelles étudiantes subsistent, pour proposer aux jeunes des contrats adaptés et à prix réduits. Si cela ne suffit pas, il existe de nombreuses alternatives pour protéger les étudiants tout au long de leur cursus dans l’enseignement supérieur.

 

Articles similaires

Rate this post

Vous pourriez aussi aimer