Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)

by Lucas Ponceau

Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) aident à identifier et à examiner les composantes qui ont contribué à l’établissement du bénéfice.

Ils aident à différencier les éléments liés à la production (activité ordinaire de l’entreprise), ceux liés à l’investissement et au financement (poids de l’endettement) et ceux qui sont exceptionnels. Les soldes intermédiaires de gestion peuvent intégrer un plan d’affaires créé dans le cadre d’une nouvelle entreprise ou d’une reprise.

SIG

Qu’est-ce que les Soldes Intermédiaires de Gestion ?

Les Soldes Intermédiaires de Gestion sont représentées dans un tableau qui calcule étape par étape les indicateurs suivants :

  1. la production de l’exercice
  2. la marge commerciale
  3. la valeur ajoutée
  4. l’excédent brut d’exploitation
  5. le résultat d’exploitation
  6. le résultat financier
  7. le résultat courant avant impôt
  8. le résultat exceptionnel
  9. le résultat de l’exercice
Gérer sa Société – Nos outils pour vous guider
Expert-comptable en ligne
Ouvrir un compte en banque
Choisir un logiciel de gestion

Composants des Soldes Intermédiaires de Gestion

Production de l’Exercice

La production de l’exercice représente l’activité effectuée par les entreprises, par exemple les activités industrielles ou les travaux de construction.

Production de l’exercice = Production vendue +/- Production stockée + Production immobilisée.

Marge Commerciale

La marge commerciale exprime la capacité de l’entreprise à réaliser des profits lors de la vente de marchandises. On peut comparer le taux de marge obtenu par le chiffre d’affaires hors taxes à ceux des concurrents du même secteur.

Lire aussi  Le statut de travailleur non salarié (TNS) en détail

Marge commerciale = Ventes de marchandises  – Coût d’achat des marchandises vendues (achats de marchandises +/- Variation de stocks de marchandises).

Valeur Ajoutée

La valeur ajoutée indique la richesse brute produite par l’activité de l’entreprise. Elle permet de rémunérer les acteurs ayant contribué à la production, et d’en conserver une partie pour financer des projets.

Valeur ajoutée = Marge commerciale + Production de l’exercice – Consommations de l’exercice en provenance de tiers.

Excédent Brut d’Exploitation

L’excédent brut d’exploitation permet à l’entreprise de se financer, de rémunérer ses apporteurs de capitaux et de payer l’impôt sur les bénéfices. C’est le flux potentiel de trésorerie engendré par l’exploitation de l’entreprise.

Excédent brut d’exploitation = Valeur Ajoutée de l’entreprise + Subventions d’exploitation – Impôts, taxes et versements assimilés – Charges de personnel.

Résultat d’Exploitation

Le résultat d’exploitation mesure la capacité de l’entreprise à générer des ressources. Il ne tient pas compte des éléments financiers ni des éléments exceptionnels.

Résultat d’exploitation = Excédent Brut d’Exploitation + Reprises sur provisions d’exploitation + Autres produits d’exploitation – Dotation aux amortissements et provisions – Autres charges d’exploitation.

Résultat Financier

Le résultat financier permet d’évaluer l’impact de la politique de financement sur le résultat.

Résultat financier = Produits financiers – Charges financières.

Résultat Courant Avant Impôt

Le résultat courant avant impôt correspond au résultat courant en tenant compte du résultat financier.

Résultat courant avant impôt = Résultat d’exploitation +/- Résultat financier.

Résultat Exceptionnel

Le résultat exceptionnel intègre les opérations ayant un caractère exceptionnel et non récurrent, non inhérentes à l’activité de l’entreprise.

Résultat exceptionnel = Produits Exceptionnels – Charges Exceptionnelles.

Résultat de l’Exercice

C’est le résultat net, en tenant compte des charges d’intérêts sur endettement, de la participation des salariés et de l’impôt sur les bénéfices.

Lire aussi  Des actions proactives pour améliorer le bien-être en travaillant à plein temps

Résultat de l’exercice = Résultat courant avant impôt +/- Résultat exceptionnel – Impôt sur les bénéfices – Participation des salariés.

Exemple de Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

Voici un exemple illustratif de tableau des SIG :

illustration d'un tableau des soldes intermédiaires de gestion

Suggestions de lecture :

  • Comprendre et calculer les SIG
  • Le rôle de l’expert-comptable
  • Le Centre de Gestion Agréé
  • Les comptes consolidés : Définition

Articles similaires

Rate this post

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Comment