Qu’est-ce qu’un conducteur novice ?

by Lucas Ponceau
Lorsque l’on parle de débutants au volant, l’image qui vient à l’esprit est celle du jeune qui vient d’obtenir son permis de conduire et qui n’a pas encore une parfaite maîtrise du véhicule et de la vitesse. En fait, tous les âges peuvent être mis dans cette catégorie. Alors, quels sont les critères qui définissent un conducteur novice ? La réponse se trouve plus loin dans cet article pratique.

Quelle est la prime pour les nouveaux conducteurs ?

Une surprime non négligeable

Comment un conducteur fraîchement formé se démarque-t-il des autres ? Il peut être soumis à une prime qui peut atteindre 100 %. Cette addition s’applique principalement à ceux qui ont leur permis depuis plus de trois ans, mais qui n’ont pas eu d’assurance automobile pendant la période précédente. Ces personnes sont donc considérées comme des jeunes conducteurs.
Cependant, il est important de savoir que l’assureur peut examiner le passé de l’assuré. Pour éviter de payer des sommes exorbitantes pour votre assurance, il est recommandé de prouver les antécédents et de fournir des documents tels que le relevé d’informations. Vous devrez alors démontrer que vous et votre véhicule respectez pleinement les règles de sécurité routière. De plus, il est conseillé de comparer les assurances auto. Cela pourrait vous aider à obtenir une prime plus faible.

Une surprime qui diminue avec le temps

La surprime peut s’avérer très coûteuse. Pour un nouveau conducteur qui souscrit à une assurance en son nom pour la première fois, la surprime de la première année peut atteindre 100 % de la cotisation de base. Cependant, il existe un avantage : le montant diminue avec le temps :
  • La deuxième année, si aucun sinistre ne se produit, la surprime est automatiquement réduite de moitié : elle ne peut donc pas dépasser 50 % de la cotisation de base.
  • Et la troisième année, si aucun sinistre ne se produit, elle est définitivement supprimée.
Lire aussi  La parodontologie est-elle remboursée par la sécurité sociale ?

Quelle est la meilleure assurance auto pour un débutant ?

En matière d’assurance auto, les débutants sont considérés comme des automobilistes à risque en raison de leur manque d’expérience sur la route. C’est pourquoi, ils doivent payer une prime supplémentaire. La comparaison en ligne est le moyen idéal pour réaliser des économies. En moins de 5 minutes et depuis chez vous, vous obtiendrez des devis gratuits.
Pour diminuer le montant de votre assurance auto pour débutant, sachez qu’il existe des astuces :
  • Choisir une assurance auto au tiers ou responsabilité civile : ce contrat auto est le moins cher proposé par les compagnies. Il vous couvrira en cas de dommages corporels ou matériels causés à une autre personne.
  • Plus de garanties avec la formule intermédiaire : c’est une assurance au tiers avec des options supplémentaires telles que le vol, l’incendie ou le bris de glace.
  • L’avantage à la conduite accompagnée : le conducteur ayant bénéficié d’un temps de formation supplémentaire, il est moins considéré comme à risque, ainsi la surprime appliquée à la première année est limitée à 50 %, à la deuxième année à 25 % et à la troisième année, elle est annulée.
  • Le conducteur secondaire : si le jeune conducteur peut s’assurer comme conducteur secondaire sur le véhicule familial, la majoration de prime est moins élevée que la surprime conducteur novice.

Qui sont considérés comme des conducteurs novices par les assureurs?

En général, les jeunes qui ont obtenu leur permis de conduire depuis moins de 3 ans sont considérés par les assureurs comme des conducteurs novices. Ils sont encore perçus comme des débutants sur la route. Cependant, cela ne signifie pas nécessairement que tous les conducteurs novices sont forcément des débutants.
Que la personne ait obtenu son permis il y a quelques jours, quelques semaines, quelques mois ou quelques années, elle peut toujours être classée dans la catégorie des conducteurs novices.
Lire aussi  Le remboursement de la micro-kinésithérapie
Si une personne a interrompu ses cotisations d’assurance auto il y a plus de 3 ans, les compagnies d’assurance sont plus réticentes à accepter la souscription d’un nouveau contrat. Les assureurs peuvent appliquer des tarifs spéciaux, comparables à ceux des jeunes conducteurs.
En conclusion, il n’est pas nécessairement vrai que les conducteurs novices sont des jeunes permis. Un conducteur ayant déjà une certaine expérience peut également se retrouver dans cette catégorie.

Questions fréquemment posées pour les débutants

  • Qu’est-ce que le permis provisoire ?

    Lorsque vous avez obtenu votre permis, vous obtenez en fait un permis à durée limitée. Il ne vous donne pas les mêmes droits et obligations qu’un permis définitif sur une période de 3 ans. Si vous avez fait le permis accompagné, cette durée est réduite à 2 ans.

  • Pendant la période du permis provisoire, le jeune conducteur doit respecter deux règles :
    • Apposez une vignette «A» à l’arrière du véhicule pour indiquer son statut aux autres usagers.
    • Le taux d’alcoolémie autorisé est de 0,2 gramme par litre de sang.
  • Voici les limites de vitesse à respecter pour les titulaires du permis provisoire avec leur véhicule :
    • Agglomération : 50 km/h
    • Route à double sens, sans séparateur central : 80 km/h
    • Route à 2 chaussées séparées par un terre-plein central : 100 km/h
    • Autoroute : 110 km/h
  • Pendant la période provisoire, vous ne disposez pas de l’ensemble des 12 points, vous en avez 6. Vous êtes sous le système de récupération de points automatique, c’est-à-dire que vous obtenez 2 points par année sans infraction, ce qui vous permet d’atteindre 12 points à la fin des 3 ans. Si vous avez fait le permis accompagné, vous obtiendrez 9 points à la fin de la première année sans infraction et les 12 points à la fin de la deuxième année.

Articles similaires

Rate this post

Vous pourriez aussi aimer

Leave a Comment